Maîtriser le mouvement par la logique des intervalles

La théorie relative de la musique montre qu'une erreur s'est glissée depuis l'origine dans l'histoire de la théorie musicale occidentale : avoir défini un intervalle comme une distance entre deux notes, alors qu'il devrait être compris comme un mouvement entre deux notes. L'intervalle possède par conséquent trois propriétés, à l'image du vecteur en mathématiques : origine, direction, distance. Et cela change tout ! Cette définition exhaustive replace l'intervalle au coeur de la théorie musicale, permet d'en exposer les principes fondamentaux de façon plus simple et logique, la seule difficulté résidant dans l'habitude à prendre de raisonner non plus seulement dans l'absolu, mais aussi relativement à la gamme dans laquelle s'exécute une oeuvre ou partie d'une oeuvre. Elle est également unificatrice en renouant avec les autres cultures du monde.

Cet ouvrage s’adresse en premier lieu aux compositeurs et improvisateurs souhaitant disposer d’outils élémentaires qui placent l’intervalle au coeur de leur créativité. Les publics qui pourraient se sentir moins concernés y trouveront toutefois des justifications simples aux principes énoncés par la théorie classique, une pédagogie démystifiée de la musique susceptible d’éclairer et compléter leur formation.

Feuilletez, commandez le livre ou téléchargez la version électronique sur un des sites suivants :


Aperçu des sujets développés avec la table des matières :